Sécurité enfant en voiture – La revue du jouet 04/07/17

Sécurité enfant en voiture : selon un sondage IDM (Baromètre Puériculture Institut des Mamans – FJP décembre 2015) 41% des enfants de 0 à 35 moins ont fait au moins un trajet en voiture en étant mal attachés, 18% pas du tout attachés  et 22 % plusieurs trajets mal attachés. 

.

La FJP alarmée a édité un guide « quel siège auto pour mon enfant » où figurent les rêgles élémentaires d’un trajet en voiture en toute sécurité :

  • Il faut impérativement choisir un siège auto homologué ECE R44/04 (ou 03) ou UNR129 (I-Size).
  • Installer le siège correctement à savoir : dos à la route jusqu’à 83 cm (soit l’âge d’environ 15 mois) dans le cas d’un siège UN R129 (I-Size), et jusqu’à ses 9 kg minimum dans le cas d’un siège ECE R44/04 (ou 03). Les enfants de moins de 10 ans doivent impérativement être à l’arrière du véhicule.
  • Faire évoluer ce siège quand l’enfant grandit. Ses besoins et sa physiologie ne seront pas les mêmes en grandissant.

Il y a cependant un facteur important révélé par un de nos baromètres  : le marché de l’occasion . En effet, 17 % des parents ont déjà acheté une coque  et 9 % un siège auto par ce biais. Ce mode d’achat pose toutefois quelque soucis car il est impossible d’être assuré de l’état du matériel. En effet, un siège auto n’est optimimal que s’il n a pas déja été accidenté (meme si aucune trace de choc n’est à déplorer ) , et les norme d’hygiène laissent de fait à desirer car impossible à maitriser (risque de contamination microbienne importante ) .

.

Pour pallier à cette recrudescence d’achat de seconde main, la FJP interpelle donc le gouvernement pour demander une baisse de la TVA sur ce type de matériel de puericulture. Dans la mesure ou il est obligatoire (et soumis à amende ) , cher à l’achat du fait de sa technicité et d’utilisation de courte durée, cela semblait important de baisser cette taxe afin de permettre aux parents d’équiper leurs enfants de manières optimale.

En cas d’accord la France serait le 7eme pays européen à appliquer une TVA réduite.

Demande pour le moment rejetée sur la TVA à 5.5% . Elle sera toutefois représentée lors du prochain vote de la Loi des finances.

.

A suivre…

 

4947fc9c

Source : la revue du jouet 

 

Mots-clés: bébé, enfants, IDM, parents, sécurité,