Données clés sur le marché du jouet – LSA 12/10/16

En 2015, les enfants ont fêté Noël… 2,6 fois en moyenne selon le Baromètre IDM-FJP. La Fédération française des industries jouet puériculture publie ses prévisions pour Noël 2016 et rappelle les données clés de cette période pour les acteurs du jeu et du jouet .

Si pour le secteur des jeux et des jouets, le compte à rebours a déjà commencé, le démarrage de l’activité ne se fera comme chaque année, qu’apres les vacances de la Toussaint. Quelles sont les tendances ? La Fédération française des industries jouet puériculture (FJP) fait le point.

Après unehausse de 3,8% en 2015, la FJP attend une croissance du marché français d’environ +2%. « A fin août, le permanent affichait déjà une progression de +2% grâce à une actualité dynamique (Euro de foot en France…), des licences très appréciées ou encore de nombreux lancements de produits« , note la FJP. A savoir que, bien souvent en jouet, le permanent indique la tendance de la fin d’année, période où ce marché, très saisonnier, réalise 58% de son chiffre d’affaires.

Malgré le climat morose, les consommateurs ne devraient pas trop regarder à la depense pour gater leurs enfants. L’an dernier, les familles avaient ainsi consacré un budget annuel en jouets de 295€ par enfant. Comme en 2015, marqué par deux importants phénomènes de licences (La Reine des Neiges et Star Wars), la part des jouets sous licence devrait continuer à progresser : selon la FJP, ces jouets dérivés de héros et personnages ont pesé 25% des ventes du marché à fin août 2016.

b93a28d2

 

 

Pour en savoir plus