La politique familiale de la prime de naissance

Le premier semestre de la rentrée 2015 accuse une baisse de 3 % sur les achats de produits de puericulture. Si la baisse de natalité est une piste, le recul du versement de la prime de naissance désormais baissé dans les deux mois apres la naissance de l’enfant, dissuade grand nombre de parents à acheter en magasin.

En effet, jusqu’alors, cette prime de naissance était versée dans le 7eme mois de la grossesse, ce qui permettait aux futurs parents d’anticiper leurs achats dans les magasins de puériculture. Ce versement décalé, bon nombre d’entre eux ne peuvent pas faire face à l’avance de ces achats et vont se tourner naturellement sur des produits de seconde main. Le montant de la prime actuelle s’élève à 932 €, tandis que le montant moyens des achats familiaux pour l’équipement de bébé est de 1500€ .

Selon une etude IDM, près de 86% des achats son fait avant l’arrivée du bébé. De fait les jeunes parents se tournent plus regulierement vers le marché de l’occasion privilégiant dans leurs achats les postes les plus onéreux comme les poussettes ou les sièges auto.

Ces achats se font majoritairement via Internet sur les très nombreux sites internet de rachat et revente d’occasion. Les achats de particuliers à particuliers ou via des sites spécialistes de la seconde main concernent désormais une maman sur deux.

 

 

prime de naissance etude IDM